Caractéristiques

Poids 800 g
Dimensions 22 × 17 × 12 cm
Qualité de finition

,

Lieu de découverte de l'original

Gorge d'Olduvai, Tanzanie

Datation

1.8 MA, Oldowayen

* Tous les objets étant réalisés à la main, le poids et la teinte peuvent varier légèrement. Ces données ne sont pas contractuelles.

POUR LES COMMANDES IMPORTANTES


Écoles, boutiques de musées ou autres institutions et revendeurs :

Si vous souhaitez un devis personnalisé, merci de nous faire une demande par e-mail à .

Pour plus de facilité, vous pouvez aussi créer un panier classique avec les objets et quantités voulues, le valider, puis nous indiquer en notes que vous souhaitez un devis pour commande importante.

Enfin, vous pouvez tirer profit de l'outil "liste d'envies", pour repérer facilement, même depuis les pages catégories, tous les objets qui vous intéressent sur notre site, avant l'envoi de votre demande.

 

Nous vous contacterons rapidement avec le devis.

A partir de 180,00

Reproduction du crâne fossile de l’espèce Paranthropus boisei, découvert en 1959 par Mary Leakey sur la Gorge d’Olduvai en Tanzanie.

OH 5 ( Olduvai Hominid 5 )
Nom scientifique : Paranthropus boisei (ou Australopithecus boisei)
Age : 1.75 millions d’années ( entre 2.4 et 1.2 millions d’années pour l’espèce)

Moulage sur original d’une fidélité au micromètre.

Effacer
UGS : ND Catégorie :

Le Paranthropus (ou Australopithecus ) boisei était initialement nommé Zinjanthropus boisei, d’où le diminutif de « Zinj ».
Le crâne OH5 est le premier fossile africain daté par la méthode potassium/argon et un âge de 2 millions d’années fût alors proposé (aujourd’hui évalué à 1,8 MA).

Crâne presque complet d’un adolescent mâle dont les dents de sagesse venaient de percer.
Boîte crânienne haute, ramassée et assez développée.
Capacité crânienne estimée à 475-530 cc. Développement des lobes pariétaux.
Bourrelet sus orbitaire peu saillant. Constriction post orbitaire très marquée.
Présence d’une crête sagittale, d’une crête temporo-nucale.
Prognathisme léger, face très en retrait, en coupelle ( ouverture nasale dans une dépression ).
Arcade zygomatique très large, très robuste, très haute.
Arcades dentaires en U et divergentes.
Mandibule extrêmement robuste d’où son surnom de « casse-noix ».
Incisives et canines réduites. Molaires de taille croissante, très larges et rectangulaires, avec un émail très épais et des racines développées.
P. boisei est l’homininé qui possède l’appareil masticateur le plus puissant : régime alimentaire omnivore, mais comportant des végétaux coriaces ( tubercules, racines, graines … ).
Position du trou occipital avancée.
Utilisation d’outils de type oldowayen probable.