Caractéristiques

Poids 715 g
Dimensions ND
Lieu de découverte de l'original

L'escargotière du chacal, ravin de l'Aïn Dokkara, Tébessa, Algérie

Datation

+/- 6580 ans BP, Culture capsienne, Mésolithique

* Tous les objets étant réalisés à la main, le poids et la teinte peuvent varier légèrement. Ces données ne sont pas contractuelles.

POUR LES COMMANDES IMPORTANTES


Écoles, boutiques de musées ou autres institutions et revendeurs :

Si vous souhaitez un devis personnalisé, merci de nous faire une demande par e-mail à .

Pour plus de facilité, vous pouvez aussi créer un panier classique avec les objets et quantités voulues, le valider, puis nous indiquer en notes que vous souhaitez un devis pour commande importante.

Enfin, vous pouvez tirer profit de l'outil "liste d'envies", pour repérer facilement, même depuis les pages catégories, tous les objets qui vous intéressent sur notre site, avant l'envoi de votre demande.

 

Nous vous contacterons rapidement avec le devis.

A partir de 180,00

Reproduction du crâne d’Aïn Dokkara, découvert en 1949 par L. Balout et E. Sérée de Roch dans un gisement préhistorique, l’« escargotière du chacal », situé sur un éperon dominant le ravin de l’Aïn Dokkara, à l’est de Tébessa en Algérie (frontière avec la Tunisie).

Le crâne était accompagné d’un squelette presque complet, étendu d’est en ouest, face contre terre au contact d’une pierre brûlée placée sous la joue droite. Ces ossements appartiennent à l’espèce Homo sapiens et ont des caractéristiques modernes, de type protoméditerranéen (forme robuste). Ils ont été datés à +/- 6580 ans BC. L’industrie lithique recueillie dans le gisement appartient à la culture capsienne (Capsien supérieur), culture mésolithique centrée au Maghreb, qui a duré de 10 000 à 6000 ans BP.

Moulage sur original d’une fidélité au micromètre.

Effacer
UGS : ND Catégorie :