Caractéristiques

Poids 1000 g
Dimensions 22 × 20 × 5 cm
Qualité de finition

,

Lieu de découverte de l'original

Terme Pialat, Montferrand-du-Périgord, Dordogne, France

Datation

Aurignacien

Matière de l'original

Calcaire

* Tous les objets étant réalisés à la main, le poids et la teinte peuvent varier légèrement. Ces données ne sont pas contractuelles.

POUR LES COMMANDES IMPORTANTES


Écoles, boutiques de musées ou autres institutions et revendeurs :

Si vous souhaitez un devis personnalisé, merci de nous faire une demande par e-mail à .

Pour plus de facilité, vous pouvez aussi créer un panier classique avec les objets et quantités voulues, le valider, puis nous indiquer en notes que vous souhaitez un devis pour commande importante.

Enfin, vous pouvez tirer profit de l'outil "liste d'envies", pour repérer facilement, même depuis les pages catégories, tous les objets qui vous intéressent sur notre site, avant l'envoi de votre demande.

 

Nous vous contacterons rapidement avec le devis.

A partir de 35,00

Reproduction d’une figuration de vénus paléolithique sculptée en bloc de calcaire, appartenant au paléolithique gravettien, trouvée dans le site de Terme Pialat, en Dordogne, France.

Moulage sur original d’une fidélité au micromètre.

Effacer
UGS : ND Catégorie :

Le site de Terme-Pialat (Montferrand-du-Périgord) a livré un bloc gravé d’une silhouette de femme de profil, tournée vers la gauche, pourvue d’une obésité gynoïde au gabarit gravettien classique. Sur le même bloc, est gravée une autre figure humaine, de face, limitée à la partie supérieure du corps, dont le sexe prête à discussion. Les contours de la tête et des épaules ne sont pas sans analogies avec les figures humaines en carte à jouer de Laussel mais, le long de son flanc droit, un relief allongé verticalement, a été interprété comme un phallus par le Dr Jean-Pierre Duhard. Ces deux figures constitueraient un couple, représentation quasi unique dans l’art préhistorique. Cette interprétation mérite de demeurer à l’état d’hypothèse, car le tracé du second personnage est assez imprécis. Le bloc a été découvert dans un dépôt de pente du début du Paléolithique supérieur (Aurignacien et Gravettien) et cette trouvaille ne renseigne pas sur l’organisation du site.