Caractéristiques

Poids 8 g
Dimensions 3.5 × 1.5 × 1 cm
Qualité de finition

,

Lieu de découverte de l'original

Grotte du Pape, Brassempouy, Landes, France

Datation

25 000 ans BP, Gravettien

Matière de l'original

Ivoire de mammouth

Lieu de conservation de l'original

Musée des Antiquités Nationales, Saint-Germain-en-Laye

* Tous les objets étant réalisés à la main, le poids et la teinte peuvent varier légèrement. Ces données ne sont pas contractuelles.

POUR LES COMMANDES IMPORTANTES


Écoles, boutiques de musées ou autres institutions et revendeurs :

Si vous souhaitez un devis personnalisé, merci de nous faire une demande par e-mail à .

Pour plus de facilité, vous pouvez aussi créer un panier classique avec les objets et quantités voulues, le valider, puis nous indiquer en notes que vous souhaitez un devis pour commande importante.

Enfin, vous pouvez tirer profit de l'outil "liste d'envies", pour repérer facilement, même depuis les pages catégories, tous les objets qui vous intéressent sur notre site, avant l'envoi de votre demande.

 

Nous vous contacterons rapidement avec le devis.

A partir de 15,00

Reproduction d’une tête de vénus paléolithique en ivoire de mammouth, ayant appartenu sans doute à une statuette entière. Les traits du visage sont très bien exécutés, il n’y a pas de bouche, des incisions quadrillées couvrent la tête du front au bas du cou (est-ce une capuche, une résille ou la coiffure?)

Moulage sur original d’une fidélité au micromètre.

Effacer
UGS : ND Catégorie :

Ce moulage est la reproduction d’une statuette en ivoire de mammouth découverte en 1894 par Edouard Piette et Joseph de Laporterie à la grotte du Pape, Brassempouy (Landes), vraisemblablement dans une couche attribuable au Périgordien Supérieur.

Cette statuette  peut être datée des environs de 23.000 avant JC. Les représentations de femme durant la Préhistoire sont souvent associées à la fécondité mettant l’accent sur les caractéristiques féminines (la poitrine, les hanches….). La Dame de Brassempouy se distingue de ces Vénus, par ses grandes qualités plastiques, notamment le soin apporté à sa chevelure, suggérant qu’il s’agit d’un portrait individualisé plutôt que d’une image symbolique.